" Vous désacralisez avec succès la Préparation Mentale "

Christophe Gibiard

Conseiller Technique Régional des Yvelines

Photo by Gonzalo Facello from Pexels

Interview du CTR des Yvelines


Christophe vous êtes Conseiller Technique Régional du Comité de Tennis des Yvelines, c'est bien ça ?

Je suis Conseiller Technique Sportif du Ministère des Sports et placé auprès de la Fédération Française de Tennis. Mon territoire d'action est la Ligue de Tennis d'Île de France et j'assure notamment la direction sportive du comité des Yvelines de Tennis depuis 11 années.

Avec mon équipe d'entraîneurs, nous formons chaque année une trentaine de jeunes joueurs(ses) dans notre centre de formation âgé(e)s de 7 à 15 ans.

Christophe avant de vous inscrire à la formation LNF vous aviez quelle vision de la Préparation Mentale ?

Pour moi c’était quelque chose d’assez flou et de très vaste. J’avais déjà pu faire deux ou trois stages sur ce sujet durant ma carrière mais ça ne m’avait pas vraiment convaincu. Je trouvais que c’était trop général, trop universitaire. Ça ne me semblait pas suffisamment concret pour être utilisé sur le terrain avec les jeunes dont je m’occupe avec mes équipes.

Pourquoi vous vous êtes inscrit à la formation de LNF en Préparation Mentale ?

D’abord, j’avais pas mal entendu parler de LNF et de votre formation. Ça fait plus de deux ans que je vous vois et que j’entends parler de vous sur les réseaux sociaux. Je connais aussi de plus en plus de gens qui ont suivi votre formation et ils en disent tous beaucoup de bien.

Ensuite, je m’occupe d’une organisation qui a pour ambition de former des jeunes vers le haut niveau et j’en avais assez de ne pas y voir clair sur ce sujet. Malgré mes années d’expérience dans le tennis (plus de 20 ans) je ne savais toujours pas comment aborder toute cette partie liée au mental. À quoi elle sert, par quel bout aborder ces sujets, quand et comment les utiliser de la bonne façon… Comme votre formation est complètement à distance et qu’elle est assez courte, je me suis dit que ce serait gérable en parallèle de mes autres missions et je me suis donc inscrit.

Maintenant que vous avez suivi la formation LNF et êtes certifié en Préparation Mentale, donc que vous connaissez les outils de la Préparation Mentale, vous pouvez nous dire à quoi ça sert concrètement la Préparation Mentale dans votre métier ?

On sait tous que la Préparation Mentale est un aspect important du haut niveau. On en fait tous, tous les jours mais sans réelle méthode. Pour rester concret je vais prendre le premier outil LNF que vous nous apprenez dans la formation et qui est l’outil Motivation.

Comme tous vos outils de la formation je dois dire qu’il est très bien expliqué et très précis, à la fois très méthodique et facile à appliquer. Comme son nom l’indique, il concerne la motivation.

Ce n’est pas facile en temps normal d’aborder la question de la motivation. Par où on aborde ce sujet, comment on fait pour évaluer la motivation d’un jeune ? Et puis qu’est-ce qu’on met vraiment derrière ce terme ? Dans votre formation tout ce flou disparaît. Vous expliquez ce qu'est la motivation, comment elle fonctionne, et vous donnez un outil clair et facile à appliquer pour gérer la motivation de n'importe quel sportif. Soudain toute la question de la motivation est devenue claire. Maintenant je sais ce que c’est, comment ça se construit et comment traiter ce sujet avec mes jeunes. Et j'ai bien l’intention d’appliquer cet outil au début de chaque saison avec la trentaine de jeunes que nous suivons chaque année.

Pendant la formation, j’ai appliqué votre outil Motivation avec un jeune et j’ai été très surpris de ce que j’ai découvert. Il avait un sentiment de plaisir vraiment bas. Impossible à deviner sans votre outil, alors que là et c’est sorti tout de suite. À l’inverse, il avait une note assez haute sur la partie compétences ce qui m’a aussi étonné parce que je pensais qu'il aurait mis une note plus basse sur ce sujet. Votre outil Motivation permet d'avoir devant les yeux toutes les informations utiles concernant la motivation d'un joueur à un instant donné.

Toujours pendant la formation, j’ai eu envie de voir si cet outil fonctionnait aussi en dehors du haut niveau et en dehors du sport. Je me suis amusé à l’appliquer à la sœur du jeune qui m’a servi de « cobaye » durant la formation. Elle faisait de la musique à un niveau loisir. Je lui ai fait remplir le questionnaire motivationnel. Ça a parfaitement fonctionné : je voyais très clairement le détail de sa motivation, les points qui allaient bien et ceux qui posaient problème. Si j’avais voulu j’aurais pu continuer d'appliquer l’outil et l’aider à remonter sa motivation pour la pratique de sa musique. Ça m’a un peu bluffé que cet outil soit aussi efficace de manière transversale.

Un autre exemple concret au sujet d’un autre outil de la formation ?

Le second outil de votre formation c’est l’outil Fixation d’Objectifs. Pour ma part, je pensais, un peu comme tout le monde j’imagine, que je maîtrisais plutôt bien la question des objectifs parce que dans le sport nous parlons en permanence d’objectifs : les objectifs technico-tactiques, les objectifs physiques, les objectifs de classement, et ainsi de suite. J’étais assez curieux de voir comment vous alliez aborder ce sujet et ce que j'allais pouvoir apprendre.

Là non plus je n’ai pas été déçu. Votre outil sur les objectifs est vraiment très intéressant et il m’a beaucoup apporté. Ce qui m’a le plus frappé par rapport à ma pratique, c’est la précision avec laquelle cet outil nous fait formaliser les objectifs d’un sportif.

On croit qu’on fixe bien les objectifs de nos jeunes parce qu’on en parle tout le temps mais je me suis rendu compte qu’en réalité on reste flou. On les fixe mal et on ne s’en rend pas compte. Votre outil est intéressant d'un côté parce qu’il améliore notre pratique sur ce sujet mais aussi parce qu'il est directif et cadré comme tous vos outils. Il n’y a pas d’hésitation sur la façon de l’appliquer, c’est carré, on sait exactement quoi faire, comment le faire, et quel résultat on doit obtenir. Franchement il est très intéressant.

Un dernier exemple concret avec un autre outil parmi les 8 que vous avez appris dans la formation ?

Un autre m’a vraiment plu, il s'agit de l’outil Discours Interne. Les pensées négatives c’est quelque chose auquel on est confronté en permanence avec tous nos jeunes. Le jeune qui se raconte des histoires dans la tête ou qui ne gère pas bien ses émotions et qui n’a pas le bon comportement : il s’énerve, il agit mal, il perd ses moyens, etcetera. Bref, il a un mauvais discours interne.

Je sais depuis des années que le discours interne existe et qu’il a des conséquences négatives chez la plupart des jeunes que nous accompagnons. Mais je n’ai jamais su comment traiter ce problème de manière concrète, sans tomber dans la psychologie "de comptoir". Là encore, avec votre outil le sujet est clair : maintenant je sais quoi faire de façon concrète. Je sais par où attaquer ce sujet, quelles actions mettre en place avec mon jeune, et quel résultat je dois viser. C’est top.

Selon vous les outils LNF de la formation concernent-ils tous les entraîneurs de tennis ou bien seulement quelques-uns et dans ce cas lesquels ?

Mon avis c’est que votre formation devrait être une obligation dans notre formation initiale. C’est indispensable pour un entraîneur de tennis de savoir gérer la motivation, le stress, la concentration, le discours interne, et ainsi de suite.

Dans votre formation, je me suis rendu compte que vous traitez la Préparation Mentale comme on traite chez nous la technique ou la tactique. Par exemple on nous apprend qu’un coup droit ça se fait d’une certaine façon en terme d'apprentissage basique et biomécanique : le plan de frappe, la rotation, etc…  C’est précis et carré.

Et bien vous faîtes pareil avec la partie mentale. Par exemple, vous montrez que la motivation ça marche comme ça, que pour savoir où en est la motivation d’un sportif on s’y prend de telle façon et qu’ensuite pour la remonter on fait encore telles et telles choses. C’est précis et carré, il y a juste à suivre et à appliquer.

On sent dans votre formation que vous avez fait des choix de méthode pour permettre à tout le monde d’être opérationnel sur le terrain en Préparation Mentale. Les outils que vous donnez sont largement suffisants pour traiter la question du mental avec n’importe quel enfant quel que soit sa situation et son niveau et ça c’est parfait parce que c’est exactement ce dont un entraîneur a besoin, en tout cas pour bien faire les choses et obtenir des résultats sur ces sujets.

Si tous les entraîneurs de tennis étaient capables de remplir avec leurs jeunes entraînés le programme motivationnel que vous demandez de remplir pour être certifiés à la fin de la formation, franchement ce serait formidable, on aurait fait un progrès énorme !

À votre avis est-ce qu’un joueur de tennis a intérêt à se former à ces outils pour faire de l’auto-Préparation Mentale et savoir gérer lui-même son mental ?

Pour un joueur de haut niveau je pense effectivement que c’est très utile parce que c’est très important de se connaître à ce niveau, ça ne peut qu’aider le sportif dans sa performance et dans son parcours. Le simple fait déjà de comprendre comment il fonctionne en tant que personne et d’identifier les différents points du mental et la façon dont ils agissent sur sa performance, en partant de la façon dont vous le faites dans votre formation, ce sera déjà un grand pas pour le sportif concerné.

Un grand merci Christophe pour votre témoignage ! Un dernier mot pour conclure à l’attention des camarades qui liront cette interview ?

Le fait de suivre cette formation permet de désacraliser la Préparation Mentale, de la rendre fonctionnelle. Souvent on a une vision négative de la Préparation Mentale, on pense que c’est pour traiter des problèmes et on pense aussi que c’est de la psychologie, peu constructive et dont on peut se passer.

En réalité pas du tout et ça devient évident avec votre formation.

Vous nous donnez des super outils, très clairs, pour traiter des sujets auxquels nous sommes confrontés en permanence mais que nous gérons mal comme la motivation, la concentration, les objectifs.... même si la plupart du temps nous n'avons pas l'impression de mal faire. Maintenant je sais comment prendre tous ces sujets, par quel bout les attaquer et quoi faire avec mes jeunes pour les aider.

Un dernier point : les équipes qui m’ont accompagné pendant la formation ont vraiment été super et je tiens à le dire. J'ai eu de nombreux échanges tout au long de la formation pour suivre mon évolution. J’avais mis un peu de temps pour démarrer la formation et elles m’ont appelé pour me redonner le planning, anticiper mes difficultés... Tout au long des deux mois j’ai vraiment été très bien accompagné et je pense que c'est important de le dire.

Merci Christophe, les équipes vont être contentes et merci pour votre témoignage !

Avec plaisir.


Vous aussi suivez la formation LNF, n°1 en Préparation Mentale en France

3.000 entraîneurs et sportifs ont déjà suivi cette formation en moins de trois ans en France.

Le tennis est le 2ème sport chez LNF en nombre de personnes formées à la préparation mentale : 400 entraîneurs ou sportifs issus du tennis ont déjà suivi cette formation.

La formation LNF est 100% à distance donc facile à suivre de chez vous, et elle est aussi prise en charge pour quasiment tout le monde, sans avoir besoin de l'autorisation de quiconque grâce à votre Compte Personnel de Formation ou CPF.

LNF vous renseignera sur ce point.

N'attendez plus pour passer le cap du mental : vous aussi, formez-vous !  

Prêt à vous mettre à niveau ? => Cliquez ici pour être rappelé et poser vos questions au sujet de cette formation

LNF © reproduction partielle ou totale interdite sans autorisation écrite